historique


historique

historique [ istɔrik ] adj. et n. m.
• 1447; lat. historicus
1Qui a rapport à l'histoire, à l'étude ou aux perspectives de l'histoire. Ouvrage historique. Études historiques. Critique historique. Explication historique d'un événement. Circonstances historiques. « Qu'est cette vérité historique la plupart du temps ? Une fable convenue » (Napoléon Ier). Grammaire, dictionnaire historique. diachronique. Matérialisme historique.
2(1694) Qui relève des faits avérés et non de la légende. réel, vrai. Personnage historique. Spécialt Roman historique, dont le sujet s'inspire de l'histoire.
Temps historiques, qui appartiennent à l'histoire (I, 7o), peuvent être étudiés grâce à des documents historiques (opposé à préhistoriques).
3Qui est ou mérite d'être conservé par l'histoire. Famille historique. célèbre, connu, fameux. C'est un événement historique. « Un de ces mots historiques qu'on retient parce qu'il est éclairé de gloire » (Sainte-Beuve). mémorable. — MONUMENT HISTORIQUE : monument présentant un intérêt public au regard de l'histoire, de l'art ou de la science, et qui est, comme tel, protégé par l'État (cf. Monument classé) . Inspection des monuments historiques.
4 N. m. Exposé chronologique des faits. chronologie. Faire l'historique d'une question. Rappeler l'historique des événements.
⊗ CONTR. Fabuleux, légendaire, mythologique.

historique adjectif (latin historicus, du grec historikos) Relatif à l'histoire, en tant que discipline : Études historiques. Attesté par l'histoire, dont l'existence est considérée comme objectivement établie : Ce sont des faits historiques. Qui est resté célèbre dans l'histoire ou qui mérite de le rester : Parole historique. Qui marque un moment particulièrement important dans l'histoire de telle ou telle personne ou chose : Le napoléon a atteint hier le cours historique de 76 euros. Qui se rapporte à la période sur laquelle on possède des documents écrits (par opposition à préhistorique). Se dit d'une œuvre de fiction dont le sujet s'inspire de près ou de loin d'événements historiques : Roman historique. Linguistique Synonyme de diachronique. ● historique (citations) adjectif (latin historicus, du grec historikos) Georges Duhamel Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966 Académie française, 1935 Ainsi que tous les gens sérieux, je ne crois pas à la vérité historique, mais je crois à la vérité légendaire. Remarques sur les Mémoires imaginaires Mercure de France Søren Aabye Kierkegaard Copenhague 1813-Copenhague 1855 Aussi longtemps que l'éternel et l'historique restent extérieurs l'un à l'autre, l'historique n'est que l'occasion. Miettes philosophiques, la Contemporanéité du disciple historique (expressions) adjectif (latin historicus, du grec historikos) Familier. C'est historique, c'est arrivé vraiment. Colonne historique, dont le fût est orné de bas-reliefs commémoratifs. Genre historique, synonyme de peinture d'histoire. Paysage historique, paysage imaginaire, recomposé à l'aide d'éléments naturels divers et comportant des personnages de la fable, de l'histoire. Peinture historique, peinture d'histoire traitant plus particulièrement d'événements historiques, anciens ou contemporains. École historique, conception de l'économie, fondée sur l'observation de l'histoire, mettant en valeur la relativité et la mobilité des phénomènes économiques. (Elle a été créée par les économistes allemands W. Roscher, B. Hildebrand et K. Knies vers 1840-1860 ; après 1870 se constitua une nouvelle école historique, avec G. Schmoller et Lujo Brentano.) Passé historique, nom donné parfois au passé simple du verbe français. Présent historique, nom donné à l'emploi du présent à la place du passé historique dans un récit. ● historique (synonymes) adjectif (latin historicus, du grec historikos) Attesté par l'histoire, dont l'existence est considérée comme objectivement établie
Synonymes :
- réel
Contraires :
- légendaire
Qui est resté célèbre dans l'histoire ou qui mérite de...
Synonymes :
- célèbre
- mémorable
Beaux-arts. Genre historique
Synonymes :
Beaux-arts. Paysage historique
Synonymes :
- paysage composé
Grammaire. Présent historique
Synonymes :
- présent de narration
Synonymes :
- Linguistique. diachronique ● historique nom masculin Exposé chronologique de faits ; récit : L'historique d'un conflit.

historique
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui concerne l'histoire. Recherches historiques.
Pièce, roman, film historique, dont le sujet est tiré de l'histoire.
Monument historique, classé par l'état, qui en garantit la conservation en raison de son intérêt.
d2./d Qui appartient à l'histoire (et non à la légende). Des faits historiques. Homère n'est pas un personnage historique.
rII./r n. m. Exposé chronologique de faits, d'événements. Faire l'historique des débats. L'historique d'un mot, rappel de ses formes et de ses sens successifs.

⇒HISTORIQUE, adj. et subst. masc.
I. — Adjectif
A. — 1. [Correspond à histoire A 1 et A 2 a]
a) Relatif à l'histoire, qui appartient à l'histoire, qui est conforme à ses lois, à la réalité. Historique et géographique; fait historique. Un idéal historique concret ne sera jamais réalisé (...) comme chose faite (...) mais (...) comme chose se faisant (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 275). Les (...) interminables querelles autour des frontières historiques et des frontières naturelles (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 124) :
1. ... le spectateur (...) est averti, par je ne sais quel instinct, que ce n'est pas un personnage historique, mais un héros factice, une créature d'invention qu'on lui présente.
CONSTANT, Wallstein, 1809, p. XXXVIII.
SYNT. Château, document, matière historique; œuvre, récit historique; connaissance, science historique; aperçu, couleur, devenir, intérêt, ordre, origine, perspective, point de vue, processus, réalité, situation, vérité historique; études, recherches historiques; données, lois, preuves historiques; époques, souvenirs historiques.
Matérialisme historique. Monuments historiques.
Temps historiques. Époques pour lesquelles on possède des documents écrits. Le pommier (...) fit son apparition en Europe à la période quaternaire consécutive à la période glaciaire, avec l'homme de l'âge de la pierre. La culture du poirier (...) date seulement des temps historiques. La poire était connue des anciens Grecs (BOULAY, Arboric. et prod., 1961, p. 21).
Expr. Cela est historique. Cela a réellement eu lieu (cf. Ac. 1835-1935).
b) En partic.
Qui est conservé ou digne d'être conservé par l'histoire; qui est marquant, célèbre dans l'histoire. Erreur, événement, figure, mission, mot, nom, parole, période, rôle historique. Ces visions furent agréées : le conseil municipal tint une séance historique (SARTRE, Nausée, 1938, p. 62).
[En parlant d'une pers.]
Qui est impliqué dans l'histoire. Sous la pression de l'histoire, nous avons appris que nous étions historiques (SARTRE, Sit. II, 1948, p. 40).
Qui écrit des ouvrages d'histoire. C'est l'esprit de servilité, qui a transformé long-temps presque tous nos écrivains historiques en historiographes officiels (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 20).
c) BEAUX-ARTS et LITT.
Colonne historique. Colonne ornée de bas-reliefs commémoratifs. La colonne de la place Vendôme est une colonne historique (LITTRÉ).
Dans le domaine de la peinture
[En parlant d'une œuvre, d'un genre] Dont le sujet est emprunté à l'histoire et, par extension, à la mythologie, à l'allégorie. Peinture, tableau historique. Les grandes compositions historiques de Delacroix (RÉAU, Art romant., 1930, p. 66).
Paysage historique. Paysage dont le sujet est emprunté à ces sources; p. ext., paysage servant de toile de fond à une scène quelconque; paysage représentant, non un site déterminé, mais des éléments de la nature agencés selon certaines règles. Voici Poussin avec son Paysage de Diogène d'un style si noble et si fier, type du paysage historique (GAUTIER, Guide Louvre, 1872, p. 64).
[En parlant d'une pers.] Qui cultive ce genre. Paysagistes historiques (BAUDEL., Salon, 1846, p. 179). V. en1 ex. 1.
[En parlant d'une œuvre, d'un genre littér.] Dont le cadre, le sujet ou les personnages sont plus ou moins empruntés à l'histoire. Pièce historique. Le romancier s'est mis à faire des romans historiques, et l'historien des histoires romanesques (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 507). Connaissez-vous un drame historique sur la Fronde, par le dit sieur? (FLAUB., Corresp., 1878, p. 88).
2. [Correspond à histoire A 2 b] Relatif à l'histoire en tant que science, discipline, relatif à ses lois. Style historique. Parler de ce personnage d'une façon historique et non romanesque (NERVAL, Filles feu, Angélique, 1854, p. 506). L'ordonnance des matières et leur exposition ont été faites suivant la méthode historique (BOULE, Conf. géol., 1907, préf., p. 5).
En partic. [En parlant d'un temps gramm.] Qui est utilisé dans un récit, une narration. Passé, présent, infinitif historique (cf. MAR. Lex. 1933 et Ling. 1972).
B. — P. anal. Relatif à l'évolution, au développement dans le temps de quelque chose et plus particulièrement d'un objet de connaissance. On se posa en outre la question de la série historique des apparitions vivantes (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p. 135) :
2. Il m'est du reste difficile de m'attacher au développement historique d'une âme, laquelle m'apparaît toujours une et conséquente avec elle-même; mon souvenir voudrait la garder telle qu'elle vivra dans l'éternité.
GIDE, Robert, 1930, p. 1331.
En partic. [En parlant de la ling. ou d'une de ses branches] Qui s'occupe de l'évolution, du développement d'une langue. Phonétique, phonologie historique. La grammaire historique est une étude de l'évolution et des causes (Langage, 1968, p. 440).
II. — Subst. masc. sing. Exposé chronologique de faits passés appartenant à la vie collective ou individuelle. Hugo (...) me fait (...) un petit cours d'esthétique qui (...) me semble l'historique des évolutions de son esprit (GONCOURT, Journal, 1872, p. 888). Il avait écrit l'historique de l'affaire [de Panama] (LÉAUTAUD, Journal, t. 1, 1903, p. 77).
Rare. Ce qui appartient à l'histoire. Joubert n'est pas d'un temps, il survole l'historique avec une aisance prodigieuse (DU BOS, Journal, 1924, p. 183).
REM. Historico-, élém. de compos. représentant historique, formateur de composés adj.; le second élém. est un mot fr. désignant une discipline, éventuellement un genre littér. Relatif à la fois à l'histoire et à une autre discipline; relatif à une discipline envisagée sous l'angle historique. a) Historico-critique. L'exécrable recherche du détail historico-critique fait perdre de vue l'âme de Jésus (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 336). b) Historico-linguistique. Divagations historico-linguistiques (L. FEBVRE, Combats pour hist., 1926, p. 195). c) Historico-philosophique. Exprimer (...) des idées historico-philosophiques (FLAUB., Corresp., 1853, p. 212). d) Historico-psychologique. Les faux et apocryphes font partie (...) d'une vérité historico-psychologique plus compréhensive (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 210). e) Historico-romanesque. Littérature historico-romanesque (Musset ds Revue des Deux-Mondes, 1833, p. 369). Les fonds documentaires offrent de nombreux adj. de même formation montrant la réelle vitalité de cet élém. de composition.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié XVe s. adj. historique « relatif à l'histoire » (Girart de Rossillon, ms. Beaune, p. 28 ds GDF. Compl.); 1480 hystorique (Baratre infernal, ds DELB. Rec. d'apr. DG); 2. 1755 subst. historique « exposé chronologique des faits » (ST-SIM., 46, 23 ds LITTRÉ). Empr. au lat. historicus, gr. de mêmes sens. Fréq. abs. littér. : 3 269. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 3 911, b) 3 953; XXe s. : a) 4021, b) 6 028.
DÉR. Historiquement, adv. D'une manière historique; du point de vue de l'histoire, de ses lois; selon la méthode scientifique correspondante. Historiquement parlant. J'ai cru devoir, avant tout, te donner historiquement l'emploi de mes jours (MICHELET, Journal, 1834, p. 750). 1905 est une étape. Une étape nécessaire : historiquement nécessaire (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 64). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1617 (J. CRESPIN d'apr. FEW t. 4, p. 440a); de historique, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 157.

historique [istɔʀik] adj. et n. m.
ÉTYM. 1447; lat. historicus, grec historikos, de historia. → Histoire.
A Adj.
1 a Qui a rapport à l'étude du passé, à l'étude ou aux perspectives de l'histoire (I., 1. ou 2., a). || Ouvrage, narration, recueil, tableau historique. || Exposé historique d'une question. || Examen historique d'un thème, d'un sujet. || Études historiques; enseignement historique (→ Auteur, cit. 22). || Style historique, propre aux historiens (→ Correctement, cit. 2). || Critique historique (→ Exégète, cit. 1).Utilisé par l'histoire. || Faits, documents, matériaux historiques.De l'histoire, garanti par l'histoire. || Vérité historique.De l'histoire en tant que science. || Science historique (→ Éthologie, cit. 1). || Méthode historique. || L'explication historique (→ Histoire, cit. 22.2). || Tendances historiques de l'esprit moderne (→ Exemple, cit. 36). || La recherche historique aujourd'hui (→ Histoire, cit. 8.3).
Qui utilise la méthode historique, s'intéresse aux aspects historiques. || Psychologie historique. || Linguistique historique. || Grammaire (cit. 7), dictionnaire (cit. 8) historique. Diachronique.
1 Cette vérité historique, tant implorée, à laquelle chacun s'empresse d'en appeler, n'est trop souvent qu'un mot : elle est impossible au moment même des événements, dans la chaleur des passions croisées; et si, plus tard, on demeure d'accord, c'est que les intéressés, les contradicteurs ne sont plus. Mais qu'est alors cette vérité historique, la plupart du temps ? Une fable convenue (…)
Napoléon, Mémoires de Sainte-Hélène, 20 nov. 1816, t. VII, p. 310.
2 Une œuvre n'a de valeur que dans son encadrement, et l'encadrement de toute œuvre, c'est son époque (…) L'admiration absolue est toujours superficielle : nul plus que moi n'admire les Pensées de Pascal, les Sermons de Bossuet; mais je les admire comme œuvres du XVIIe siècle. Si ces œuvres paraissaient de nos jours, elles mériteraient à peine d'être remarquées. La vraie admiration est historique (…) La littérature du XVIIe siècle est admirable sans doute, mais à condition qu'on la reporte à son milieu au XVIIe siècle. Il n'y a que des pédants de collège qui puissent y voir le type éternel de la beauté.
Renan, l'Avenir de la science, X, Œ. compl., t. III, p. 882.
3 (…) un dictionnaire historique est le flambeau de l'usage, et ne passe par l'érudition que pour arriver au service de la langue.
Littré, Dict., Préface, p. V.
4 Un fait historique ne peut recevoir cette qualification que s'il a exercé quelque influence, il n'entre dans l'histoire que lorsqu'il est connu et dans la mesure où il est connu (…)
H. Lévy-Bruhl, Revue de synthèse, 1934.
5 La critique historique est une méthode scientifique destinée à distinguer le vrai du faux en histoire. Or l'histoire ne se fait que sur la base des témoignages. Distinguer le vrai du faux en histoire se ramènera donc à deux opérations fondamentales; contrôler d'abord les témoignages, ensuite comprendre ces témoignages.
L. E. Halkin, Cahiers des Annales, no 6, p. 16.
5.1 (…) je ne pense pas qu'il y ait comme une raison inverse entre le repérage de l'événement et l'analyse de la longue durée. Il semble, au contraire, que ce soit en resserrant à l'extrême le grain de l'événement, en poussant le pouvoir de résolution de l'analyse historique jusqu'aux actes notariés, aux registres de paroisse, aux archives portuaires suivis année par année, semaine par semaine, qu'on a vu se dessiner au-delà des batailles, des décrets, des dynasties ou des assemblées, des phénomènes massifs à portée séculaire ou pluriséculaire.
Michel Foucault, l'Ordre du discours, p. 56-57.
Matérialisme historique.
b Qui a rapport à l'histoire objective, à l'objet de l'histoire-science (les sociétés humaines envisagées dans le temps). || L'ordre historique. Chronologie. || Système historique (→ Historiquement, cit. 2). || Le temps historique et le temps abstrait.Qui résulte de l'histoire. || C'est une fatalité, une nécessité historique.
5.2 Entre Hésiode et Platon un certain partage s'est établi, séparant le discours vrai et le discours faux (…) ce partage historique a sans doute donné sa forme générale à notre volonté de savoir.
Michel Foucault, l'Ordre du discours, p. 17-18.
2 (1694). Qui relève de l'histoire, des faits avérés et non de la fable. Réel, vrai. || Le fait est historique. || Aspect historique et légendaire du genre (cit. 4) humain. || Personnage historique.
6 Il n'y a point, à proprement parler, de personnages historiques en poésie; seulement, quand le poète veut représenter le monde qu'il a conçu, il fait à certains individus qu'il rencontre dans l'histoire, l'honneur de leur emprunter leurs noms pour les appliquer aux êtres de sa création.
Gide, Nouveaux prétextes, p. 17.
(1763). Spécialt. || Roman historique; pièce, comédie historique : œuvres dont l'intrigue, le sujet sont empruntés partiellement à l'histoire (cf. Vigny, Cinq-Mars, Préface).Arts (peinture). || Tableau historique ou d'histoire, peint dans le genre (cit. 16) historique. || Peinture historique.
7 Walter Scott est mort; Dieu lui fasse grâce, mais il a introduit dans le monde et mis à la mode le plus détestable genre de composition qu'il soit possible d'inventer; le nom seul a quelque chose de difforme et de monstrueux qui fait voir de quel accouplement antipathique il est né; le roman historique, c'est-à-dire la vérité fausse ou le mensonge vrai.
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre…, p. 31.
(1740). Spécialt. Que l'on peut étudier grâce à des documents écrits (opposé à préhistorique). || Les temps historiques, la période historique.
3 (1831). Qui est ou mérite d'être conservé par l'histoire. || Nom historique; famille historique. Célèbre, connu. || C'est un événement historique (→ Fonction, cit. 4). || Mot, parole historique. Mémorable. || Journée historique, décision historique.
8 (…) l'une de ces maisons historiques dont les noms seront toujours en dépit même des lois intimement liés à la gloire de la France (…)
Balzac, la Femme de trente ans, Pl., t. II, p. 754.
9 Chacun de ses pas, désormais est marqué par une parole, par un de ces mots historiques qu'on retient parce qu'il est éclairé de gloire.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 17 déc. 1849, t. I, p. 184.
10 On dit, en ce sens, une journée historique, un mot historique. Mais cette notion de l'histoire est abandonnée. Tout incident passé fait partie de l'histoire, aussi bien le costume porté par un paysan du XVIIIe siècle que la prise de la Bastille.
Ch. Seignobos, la Méthode historique appliquée aux sciences sociales, p. 3, in Lalande.
Loc. (1900). Monument historique : monument présentant un intérêt historique et artistique et qui est, comme tel, protégé par l'État. Monument (cit. 9). || Inspection des monuments historiques.Demeure, château historique, authentique (→ Faire, cit. 171).
B N. m. (Déb. XVIIIe). Exposé chronologique des faits. Exposé, narration, récit. || Faire l'historique d'une question, d'une affaire, en exposer le développement depuis l'origine. || L'historique des événements. || Voici l'historique de cet étrange procès (Académie). || Historique d'un mot : collection d'exemples classés chronologiquement. Dictionnaire (cit. 7).
11 Je donne le nom d'historique à une collection de phrases appartenant à l'ancienne langue.
Littré, Dict., Préface, p. XX.
CONTR. Fabuleux, faux, imaginaire, légendaire, mythique. — Insignifiant. — Anhistorique, antéhistorique, préhistorique, protohistorique.
DÉR. Historicité, historiquement, historisme.
COMP. Anhistorique, antéhistorique, préhistorique. V. Historico-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • historique — Historique. adj. de t. g. Qui appartient à l histoire. Stile historique. narration historique. recueil historique. lettres historiques. dictionnaire historique. On dit d Une chose qu on veut asseurer pour vraye. Cela est historique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Historique — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Historique », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot historique est employé comme :… …   Wikipédia en Français

  • historique — (i sto ri k ) adj. 1°   Qui appartient à l histoire, qui a rapport à l histoire. Une narration historique. Le style historique. •   Toute certitude qui n est pas démonstration mathématique n est qu une extrême probabilité ; il n y a pas d autre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HISTORIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport, qui appartient à l histoire. Style historique. Narration historique. Recueil historique. Éclaircissements historiques. Tableau, précis historique. Mémoires historiques. Dictionnaire historique. Études… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HISTORIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport à l’histoire. Style historique. Narration historique. Recueil historique. éclaircissements historiques. Tableau, précis historique. Mémoires historiques. Dictionnaire historique. études historiques. Faits… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Historique de l'OM — Histoire de l Olympique de Marseille Cet article présente l histoire de l Olympique de Marseille. Sommaire 1 Genèse 2 Premières victoires nationales 3 Entrée dans l ère du professionnalisme …   Wikipédia en Français

  • historique — См. stòrico …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • historique — ● n. m. * Enregistrement des dernières commandes entrées au clavier, cela évite de devoir trop souvent les retaper... Caractéristique de certains shells. * Souvenir des différentes versions d un programme, et des modifications (nouvelles… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Historique du parcours africain de l'Espérance Sportive de Tunis — Cette page a été supprimée. Le journal des suppressions et des déplacements est affiché ci dessous pour référence. 27 septembre 2009 à 10:21 Moumou82 (discuter | contributions) a supprimé « Historique du parcours africain de l Espérance Sportive… …   Wikipédia en Français

  • HISTORIQUE ALLEMANDE (ÉCOLE) — HISTORIQUE ALLEMANDE ÉCOLE L’école historique allemande marque de son empreinte, pendant un siècle, la pensée économique allemande. Influencée quant à ses origines par la réflexion philosophique de Hegel, par les thèses juridiques de Savigny et… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.